« Le prince qui manquait de tout » de Jacques Schecroun et Justine Brax

« Le prince qui manquait de tout » de Jacques Schecroun (auteur) et de Justine Brax (illustrations).
Editions: Albin Michel Jeunesse

Fin mai avait lieu la Comédie du livre à Montpellier.
En déambulant dans les allées je me suis stoppée net et ébahie devant le stand de Justine Brax.

Les couvertures des livres jeunesse grand format étaient toutes plus belles les unes que les autres.
Mon choix s’est arrêté sur « Le prince qui manquait de tout ».
Je vous laisse découvrir :

Résumé de « Le prince qui manquait de tout »

Le prince Théo n’a jamais assez de jouets, de poneys, de distractions. Un jour, un magnifique perroquet, Dimoitou, est apporté au palais par un oiseleur avec une notice à suivre pour le faire parler ; mais tous l’oublient. Son père parti en voyage, le jeune Théo essaie désespérément d’arracher une parole à Dimoitou, qui reste muet. Et quand Théo retrouve la fameuse notice, le perroquet a une histoire à lui raconter. Une histoire qui contient un secret bien gardé…

Mon avis :

Théo est un jeune prince qui désire tout, et toujours plus. Son père le roi répond à tous ses désirs.
Un perroquet va faire son entrée au palais et celui-ci possède une particularité : il parle!

L’animal va amener le jeune prince à la réflexion : et si la raison de son éternelle insatisfaction révélait quelque chose de plus profond ?

L’histoire fait écho à notre société de surconsommation où nous sommes toujours à l’affût du dernier gadget, ou de la dernière nouveauté.
Cependant persiste cette sensation de manque, de vide, de frustration et de compte en banque ruiné.

Enfant nous ne ressentions pas ce besoin, nous nous satisfaisions de ce que nous possédions.

Nous avions de l’imagination à revendre et nous étions heureux.

Et puis en grandissant nous perdons un peu de notre magie.

« Le prince qui manquait de tout » est destiné aux enfants mais également à l’enfant intérieur en chacun de nous.(et pour les adulescents on fait comment ?).

Parfois il suffit d’une personne, de quelques mots au bon moment pour nous reconnecter et nous remettre sur un droit chemin. C’est le rôle du perroquet dans cette belle et douce histoire.

Mais si nous avions tout simplement la réponse en nous même, la clé du bonheur ?

Je vous laisse découvrir ce beau conte, empli de poésie autant visuelle que par son texte qui délivre un fort message.

Anecdote:
« Le prince qui manquait de tout » est une adaptation du livre destiné à un public adulte:
« La lumineuse histoire du prince qui manquait de tout » de Jacques Schecroun paru également chez Albin Michel en 2008.

 

Justine Brax a collaboré sur de nombreux autres ouvrages que je ne manquerai pas de vous présenter dans l’année.
Un véritable coup de coeur artistique pour son coup de pinceau !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s