« Proxima du centaure » de Claire Castillon

« Proxima du centaure » de Claire Castillon
Editions: Flammarion Jeunesse

Résumé:

« Je l’appelle Apothéose parce qu’il n’y a aucun prénom logique à lui mettre sur le visage. Je la klaxonnerai avec ma tête jusqu’à ce qu’elle se retourne. Un jour, elle me dira son vrai prénom, à l’oreille, elle le prononcera avec le souffle. Son souffle réveillerait un mort. En attendant, de là où je me trouve, je kiffe à fond dès que je pense à elle. » Tous les matins, Wilco regarde Apothéose passer sous sa fenêtre. Jusqu’à ce qu’un jour il se penche tellement qu’il tombe.

Mon avis sur « Proxima du centaure »:

Ce livre est un poil trop teenager pour moi cependant il y des passages vraiment touchants.
On y retrouve les premiers émois amoureux de collégiens avec les papillons dans le ventre et la guibolle qui flageole.

Wilco raconte également sa famille complètement décalée avec ses mots d’ado.
Mots qu’il ne peut plus prononcer car il est paralysé de la tête aux pieds et complètement muet.
Il nous fait partager ses rêves et les scènes qu’il imagine s’il n’était pas cloué au lit.
Un garçon aux portes de la mort mais plus vivant que jamais.

L’auteur détourne le drama au moyen d’humour et de poésie.
Beaucoup de thèmes sont abordés dans le livre mais pourtant survolés.

C’est peut être ce qui apporte sa légèreté au roman.

Note: 3/5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s