Trentaine si tu la ramènes, je t’enchaîne…

Elle a débarqué avec sa petite valise : Bonjour je suis trentaine j’ai plein de gifts for you.
Bitch..

Sur le coup je n’ai pas compris là où elle voulait en venir.
Ni ce qui allait me tomber dessus.
Naïveté..

Il faut dire que quand j’ai fêté mes 30 ans avec mes copines, je venais d’inaugurer ça avec la naissance de mon fils et le baby blues.
Joie, bonheur, et dépression de  jeune maman.
Donc à la fameuse question : Aloooors ça fait quoi d’avoir 30 ans ?: J’ai noyé mon verre de vin rouge de larmes morvées sans discontinuer et j’ai supplié qu’on me donne une CLOPE tout de suite MAINTENANT.

Après, je n’ai plus vraiment fait attention à elle.
Mais aussi vite qu’un cheval lancé au triple galop elle est revenue.

Bon rentrons dans le vif du sujet, la trentaine ça change quoi en réalité??
Je pense que c’est être dans la fleur de l’âge mais avoir les vrais soucis de grandes personnes, qu’avaient tes parents par exemple qui ne te faisaient pas rêver.

1- Une maison :
*Une multitude de papiers qui font flipper sa mère, que tu ne peux pas cacher au fond du placard comme une leçon de maths pourrie parce que l’Etat lui, il ne rigole pas.
Toute une déco à refaire, une série d’engueulades dans Ikea que tu connais paaar coeur et que tu ne peux juste plus te blairer.
Suivre le chantier de ta maison d’un oeil paniqué en te disant en ton for intérieur: ça parait tout petit, t ‘es sur que le lit il rentre là?
Toujours, TOUJOURS avoir un truc à acheter pour la maison.
Gouffre financier d’ampoules, de tapis, de coussins, de plaid tout doux etc etc
Avoir une maison c’est aussi vouloir un super staïle qui de toute façon sera agrémenté de légos, d’avions et de petits camions de toutes les tailles dans ton salon.

2- Avoir un enfant:
* ANTICIPATION CONSTANTE ET VIVRE LA PEUR AU VENTRE D’OUBLIER : DOUDOU , PETITS POTS OU ENCORE LES COUCHES.
En général quand tu es maman tu as toujours une longueur d’avance sur ton môme : par exemple quand tu rentres dans une pièce tu analyses tout et tu repères en une fraction de seconde la moindre connerie susceptible d’être commise.
Quand tu pars en vacances, tu penses à TOUT.
Je dis bien tout, donc quand la voiture est chargée pour partir ne serait ce qu’en weekend, en général elle touche les pneus.
Tu dois consoler un gros chagrin au beau milieu de la nuit, tout en assurant le lendemain matin au boulot.
Soyez indulgents avec vos collègues de boulot quand lorsque vous leurs dites : ça va? t’as mauvaise mine ce matin ! Ils vous répondent cordialement : Ta gueule.
Ce n’est pas volontaire: simple réponse mécanique du corps.

3-La liste des tâches ménagères et divers:
* Tu cours partout quand tu es trentenaire et traînes 10 kilomètres de fatigue.
On te dit que le drive c’est la vie mais moi perso je passe autant de temps à élaborer ma liste de courses sur le drive que d’aller directement en magasin.
Fausse bonne invention de ménagère.
Et puis en général j’oublie toujours un truc de merde donc ça finit en pyjama chez le voisin le dimanche matin, ou chez l’épicier chelou du coin.
Parfois je prie silencieusement le soir pour que les diététiciens légalisent la pizza surgelée comme étant le repas le plus équilibré du monde.
Tu te mets toujours une pression de dingue à 30 ans parce qu’il faut : prendre rdv chez le pédiatre, penser à étendre la lessive, faire le ménage à donf, bien manger, que tout le monde à la maison aie du linge propre, ne pas oublier d’acheter du papier toilette, penser à appeler maman, mais aussi papa et surtout mamie avant qu’elle ne panique et ne croie dur comme fer que je suis atteinte d’un grave cancer et que je n’ose pas l’appeler car j’ai peur de lui annoncer.

4-  Les amis
* Quand tu as 20 ans tu fait des pâtes carbo à tes potes, tu sors à l’arrache pour rentrer au petit matin. T’es spontané, la chevelure au vent.
Quand t’as 30 ans, tu possèdes un agenda et tu planifies avec tes potes un repas où tout le monde est dispo (c’est chaud).
Tu te creuses les méninges pour faire un petit repas digne d’une émission de Top chef.
Tu choisis les meilleures bouteilles, tu fais des barbecs tu te marres en refaisant le monde jusque tard dans la night.
Ca m’emmerde d’aller en boîte, je soupire quand on me le propose parce que je n’entend rien avec la musique mais en même temps quand j’ai 3 grammes et demi c’est moi qui ambiance tout le monde pour y aller.
Petite danse celtique sur musique électro en talons aiguilles, chorégraphie de Beyoncé approximative.
Gênant , gênant et dossiers accumulés sur smartphone.

5- Gueule de bois de trentenaire:
* Ne plus savoir quel jour et en quelle année on est le lendemain.
Crise de foie, vomi puissance mille, cheveu ébouriffé, gueule marquée comme si on m’avait grimée en tata Suzanne du sav d’Omar et Fred.
3 jours pour m’en remettre et reprendre le sens de la réalité.

6-Miroir miroir

* Tu te surprends à regarder les petites minettes qui ont la vingtaine et en les enviant un peu pour leur insouciance et leur teint tellement TELLEMENT frais bordé de rosée.
Tu flippes souvent le matin en redoutant l’apparition d’une ride qui signerait le début des emmerdes.
Du coup pour retarder l’inexorable inéluctable tu achètes la meilleure crème au rétinol qui coûte 70 balles.
Et la trentaine te regarde faire en se fendant la poire.
P*** P****

7- Le sex appeal de la trentaine

*La trentaine c’est aussi savoir qui on est vraiment. Etre une individualité bien construite.
Etre trash parfois, tout en étant capable de s’exprimer et se tenir impeccablement avec des bobos, des prolos, des beaux parents, ou un collègue  un tout petit peu concon.
C’est partir en week-end avec ses copines et vivre intensément l’instant présent en oubliant toute forme de responsabilité.
C’est faire une crise existentielle un soir en remettant tout son univers en question, puis s’en foutre deux jours plus tard et attendre que ça passe.
Après tout on ne peut rien empêcher, qui sait de quoi demain sera fait?
C’est l’âge de raison et du pragmatisme.
La trentaine, c’est être une maman qui sort, qui ne s’oublie pas en tant que femme, qui croque la vie à pleine dents tout en étant perchée sur des talons avec un enfant survolté au bout des bras.C’est aussi errer comme un zombie le dimanche avec son pull le plus moche.

La trentaine c’est tout mener de front avec une poigne d’enfer.
Ne plus avoir peur, lâcher prise et se sentir plus assurée qu’une petite minette de 20 ans qui dans 10 ans en passera par là.
Les trentenaires ont le secret du sex appeal.

À toi trentaine, en fait je crois que quand même je t’aime.
Dis à ta connasse de copine quarantaine d’arriver le plus tardivement possible.

YOU ONLY LIVE ONCE.
Bisous ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s