« Horemheb, le retour de la lumière » de Christian Jacq

«Horemheb, le retour de la lumière » de Christian Jacq
Editions XO

Résumé:

« Horemheb contempla la Grande Épouse royale, nimbée de la lumière dorée du couchant. Une beauté presque irréelle.

– Viens, exigea-t-elle en se relevant.

Serrant très fort sa main, elle l’ emmena au bord de la terrasse.

– Que discernes-tu, mon roi ?

Dans la lumière de l’ occident se dessinaient les formes des pyramides qu’ avaient érigées les pharaons de l’ âge d’ or.

– Nos ancêtres ont bâti l’ éternité, rappela la reine, et nous devons poursuivre leur œuvre. Ce qu’ Akhénaton a tenté de détruire, consolide-le ! »

Avec Horemheb, le retour de la lumière, Christian Jacq raconte l’ extraordinaire destin du scribe qui, aux côtés de Toutânkhamon, devient général puis pharaon, évitant à l’Égypte de sombrer dans le chaos.

Uni à une remarquable Grande Épouse royale, Horemheb n’ aura d’ autre enfant que l’Égypte et ouvrira son pays à la dynastie des Ramsès.

 

Mon avis sur « Horemheb, le retour de la lumière » :

Lorsque j’étais petite, les livres de Christian Jacq ornaient les étagères de mes grands-parents.
J’aimais regarder les papyrus qu’ils avaient mis sous cadre dans la maison, témoins d’une civilisation disparue à tout jamais.
Je crois que ma fascination pour l’Egypte antique a démarré à ce moment là.

Depuis lors, dès que j’ouvre un nouveau roman écrit par Christian Jacq, je suis toujours saisie d’excitation car l’auteur n’a pas son pareil pour romancer les dynasties, les pharaons et complots de l’époque.
Les livres sont très fidèles à l’histoire telle qu’on la connaît, la plume est légère et facile à lire.
Christian Jacq, nous immerge dans cette époque comme s’il y avait vécu faisant de nous d’incroyables spectateurs.

Horemheb, le retour de la lumière ne déroge pas à la règle.
Après le règne dramatique d’Akhénaton pour l’Egypte, on assiste à un pays très affaibli et un peuple en colère.
La grogne monte dans le royaume, les religions s’opposent,  la menace étrangère gronde et les intrigues se succèdent.

Si Toutankhamon est très connu à notre époque c’est simplement pour la découverte de son tombeau intact en 1922.
De son temps, ce pharaon est loin d’avoir laissé un souvenir intarissable car il connût un règne bref et mourut relativement jeune.
Christian Jacq, met en lumière les personnes qui ont contribué à ramener sa grande splendeur à l’Egypte durant sa gouvernance.

Je ne connaissais pas l’histoire d’Horemheb, ni celle de son prédecesseur AŸ. Tous deux ont mis des années à redresser un pays radicalement changé par une religion monothéiste imposée. Une immense révolution pour l’époque.
Amoureux de l’Egypte, je ne peux que vous recommander ce nouvel ouvrage de Christian Jacq pour en apprendre un peu plus sur un tournant d’histoire.
J’ai littéralement dévoré le roman en l’espace de trois jours.

Note: 4/5

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s